#1 16-06-2009 00:16:15

Viny
Administrateur
Lieu: Paris
Âge: 47
Date d'inscription: 19-05-2009
Messages: 3828
Site web

[Biomédical] [Ibercivis] Docking

http://www.ibercivis.es/content/modules/webboard/channels/00000034_big_a1772d187abcab3a6320e97ae72af43e.jpg

URL du projet :  http://registro.ibercivis.es/

Statut des serveurs

Créer un compte
Gérer ses projets


Docking (à ne pas confondre avec le projet Docking@home de l'université du Delaware) est un projet du Centre de Biologie Moléculaire Severo Ochoa (Université Autonome de Madrid).
C'est l'une des 6 recherches en cours sur Ibercivis.
Les calculs permettent de réaliser un criblage virtuel, c'est à dire de prédire, au moyen d'un modèle mathématique, toutes les combinaisons possibles entre une protéine et une série de ligands.

L'objectif de la recherche est de découvrir des principes actifs qui permettront de soigner des maladies cancéreuses.
MGMT (O6-méthylguanine-ADN méthyltransférase) est la première protéine étudiée par le projet. Cette protéine rend les cellules cancéreuses résistantes aux effets des médicaments utilisés en chimiothérapie.
Les calculs vont donc tenter de trouver un ligand qui pourra inhiber la protéine MGMT.

Les molécules thérapeutiques

La compréhension du processus de liaison ou de docking moléculaire (traduction littérale : "amarrage moléculaire", ce terme désigne une méthode informatique de prédiction de structure qui consiste a déterminer la position relative d'un ligand sur un récepteur) entre des protéines humaines et de petites molécules est une tâche essentielle pour permettre le développement de médicaments qui amélioreront le traitement de maladies comme le cancer.
http://www.boinc-af.org/images/ibercivis/ejemplo_docking.gif
Amarrage moléculaire d'une protéine et d'un ligand.

Ces petites molécules, que l'on appelle généralement des ligands, peuvent avoir des effets thérapeutiques en venant modifier les propriétés des protéines. Grâce à Ibercivis, les scientifiques du Centre de Biologie Moléculaire Severo Ochoa (CSIC-UAM)  simulent l'amarrage moléculaire de quelques protéines avec une série de ligands afin de déterminer les ligands les plus prometteurs. Les ligands les plus prometteurs seront alors testés expérimentalement.

MGMT est la première protéine étudiée par le projet. Cette protéine rend les cellules cancéreuses résistantes aux effets des médicaments utilisés en chimiothérapie. L'objectif: sera de trouver un ligand qui pourra inhiber la MGMT.


++
Viny
http://www.boincstats.com/signature/user_banner_bam62178.png  http://statseb.fr/signature.py?cpid=03adf73de8504f69caee6cbc1640be0a

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr