#3537 12-06-2018 01:31:09

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Pourquoi Macron ne veut plus toucher à l'héritage

Il y a 8 heures
Marion Cotillard Guillaume Canet

Taxer davantage les successions ? L’idée revient dans la note des trois économistes proches d'Emmanuel Macron qui critiquent sa politique. Problème : les Français sont contre…
Macron © Yves Herman Macron

C’est l’un des rares sujets qui a fait peur à Emmanuel Macron. Le président de la « start-up nation », pourfendeur du « vieux monde », a soigneusement évité de s’attaquer à la taxation de l’héritage. Pourtant, dans leur note au Président de la République révélée par « Le Monde » le 9 juin, c’est une des pistes que les trois économistes qui lui sont proches - Jean Pisani-Ferry (Sciences Po), coordinateur du projet présidentiel, Philippe Martin (Conseil d'Analyse Economique), membre de l'équipe de campagne, et Philippe Aghion (Collège de France), un inspirateur de longue date - ont suggérées : « une taxation plus lourde des très grosses successions » devrait être envisagée pour rééquilibrer l’action présidentielle, plombée par les mesures libérales supprimant l’ISF et instituant le Prélèvement forfaitaire unique.

Or jusqu’ici, Emmanuel Macron n’a pas voulu en entendre parler. Pourtant, en avril 2016, celui qui n’était alors que ministre de l’Économie avait esquissé une réforme explosive de la fiscalité. « Si on a une préférence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut préférer la taxation sur la succession aux impôts de type ISF », avait-il confié à la revue Risques. Et puis, durant la campagne, déjà Pisani-Ferry et Martin, l’avaient encouragé à passer à l’acte. Selon nos informations, ils lui avaient proposé de compenser la suppression partielle de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) par une taxation accrue des successions au-delà de 1,3 million d’euros. Mais une enquête auprès d’un panel de Français a montré que la mesure était très impopulaire, y compris chez les plus modestes ! Le candidat l’a alors immédiatement écarté et n’a plus évoqué le sujet depuis son élection.

L’héritage, vache sacrée ? Une étude du Crédoc de janvier 2018 confirme les craintes d’Emmanuel Macron. Quelque 87 % des Français considèrent que l’impôt sur les successions devrait diminuer, une opinion en hausse de 9 points depuis 2011. Et qui ne varie presque pas selon le niveau de richesse. L’étude montre aussi que cette fiscalité est « mal connue et largement surestimée ». Les Français l’évaluent en moyenne à 22 %, alors que le taux d’imposition effectif est plutôt autour de 5 %, voire 3 % pour les actifs transmis aux enfants et petits-enfants. « Beaucoup de gens mélangent les droits de succession avec les frais d’actes administratifs, qui deviennent vite chers pour des familles modestes », note l’ex-secrétaire d’État au Budget Christian Eckert. Pas étonnant dès lors que le sujet soit jugé périlleux par les politiques de gauche comme de droite.

Nés en 1799, après la Révolution, en remplacement des multiples taxes qui existaient sous l’Ancien Régime, les droits de succession sont un monument de la fiscalité française. C’est le premier impôt à être devenu progressif en 1901, une décennie avant l’impôt sur le revenu. Son barème, qui varie selon le degré de parenté et le niveau de patrimoine, a pris sa forme actuelle lors du premier septennat de François Mitterrand. À l’époque, le président socialiste voulait s’attaquer au « cœur du capitalisme » et avait créé deux nouvelles tranches à 30 % et 40 % pour frapper les grosses fortunes.

Depuis, seul Nicolas Sarkozy a modifié le barème, portant le taux maximal à 45 % à la fin de son quinquennat. Un choix inattendu et opéré dans un contexte de multiples hausses d’impôts pour renflouer les caisses publiques après la crise financière. Durant sa campagne, le candidat de droite s’était au contraire posé en farouche défenseur de l’héritage, voulant exonérer 95 % des Français. « Quand on a travaillé toute sa vie et qu’on a créé un patrimoine, on doit pouvoir le laisser en franchise d’impôt à ses enfants », promettait-il. Au lendemain de son élection, il avait fait grimper l’abattement forfaitaire pour les enfants et petits-enfants de 50 000 à 150 000 euros, avant que François Hollande ne le ramène à 100 000 euros dès 2012.

Les niches montrées du doigt

Aujourd’hui, près de 80 % des successions en ligne directe sont exonérées d’impôts. Et les tranches les plus élevées du barème ne sont quasiment jamais atteintes. « Les taux moyens effectifs d’imposition ne dépassent pas 25 % dans le Top-0,1 % des héritages », souligne un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires, émanation de la Cour des comptes. Plusieurs niches fiscales sont pointées du doigt (assurance-vie, pacte Dutreil…). « Toutes ces exonérations, qui profitent avant tout aux grosses fortunes, limitent la progressivité de l’impôt », remarque Clément Dherbécourt, expert à France Stratégie.

Après avoir tiré la sonnette d’alarme dans son best-seller Le Capital au XXIe siècle, l’économiste Thomas Piketty a de nouveau détaillé le phénomène en 2017 avec ses collègues Facundo Alvaredo et Bertrand Garbinti. Dans la revue Economica, les trois chercheurs montrent que l’héritage fait un retour en force dans la constitution des fortunes mondiales. En France, alors que son poids avait régulièrement diminué de 1910 à 1970, il constitue désormais près de 60 % de la formation des patrimoines, contre 35 % en 1970.

Parmi les économistes, la question de l’héritage fait relativement consensus. « Que ce soit au titre de l’égalité des chances ou de l’efficacité économique, quasiment tous les économistes défendent la taxation de l’héritage », résume Luc Arrondel, chercheur à l’École d’économie de Paris. Quelle que soit la formule, avec l’explosion des successions à venir liée aux décès de la génération riche et nombreuse du baby-boom, « la fiscalité des transmissions devra évoluer fortement si l’on veut promouvoir l’égalité des chances », estime une note de France Stratégie de 2017. À terme, si rien ne change, les experts pointent même le risque que « les positions sociales soient moins déterminées par l’effort mis par chacun à se former puis à travailler que par des rentes de situations héritées d’une génération à l’autre ». C’est tout le sens de la proposition inattendue du trio Aghion-Petit-Pisani-Ferry.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3538 12-06-2018 07:30:24

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Cathy,

Tu n'as jamais compris ce que je cherche ...

Je cherche l'amour et la complicité même avec une coquine, même avec une Coquine, même avec une Prostituée ...

Qu'est-ce que j'offre en échange ?

Mon COEUR !!!


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3539 12-06-2018 07:30:39

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Pour moi, le temps, c'est de l'Amour (Pas.Obi.) et ce temps, je préfère le vivre au jour le jour, en fonction de mes humeurs et de mes envies.

Je fonctionne beaucoup au feeling mais mon Cœur vit toutes les aventures à fond et sans triche !!!

Quand je suis avec une femme, je ne suis pas avec une autre, pourtant, il va falloir que je m'habitue à mon succès et faire avec ...

Je ne sais comment vous remercier tous ?!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.

Dernière modification par Andromede33 (12-06-2018 07:32:35)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3540 12-06-2018 07:52:33

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Désolé les filles mais j'ai bien réfléchi ...

Toute ma vie, j'ai été fidèle et sérieux !!!

Après toutes les trahisons et les humiliations que j'ai eu, je ne veux plus de femmes dans ma vie mais des aventures sans lendemain, OUI, car j'ai décidé de profiter de la vie et de m'éclater !!!!!!

Je cherche des aventures sympa et cool, en toute gentillesse et complicité, sans prise de tête et le sexe n'est pas une obligation !!!

Je fonctionne beaucoup avec mon Cœur, cherchez pas à comprendre, je suis comme ça.

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3541 12-06-2018 08:01:27

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris mais si je ne suis pas trop idiot, y'en a qui veulent en sortir alors que moi j'y suis rentré ?!

Mais pour être bien clair avec tout le monde, si j'y suis rentré, c'est pour y apporter du changement avec mes Valeurs et mes Principes !!!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3542 12-06-2018 10:28:52

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Vous devez tous savoir qu'il y a des gens de différentes couches sociales et de différents niveaux, ce qu'il se passe le plus souvent, c'est que les gens ne se mélange pas et restent a leur niveau sans chercher à monter ou à changer.

En ce qui me concerne, mon niveau est là où il y a des gens Sympas, Gentils, Cultivés, Intelligents, qui sont francs et sincères, qui ne mente pas, qui on un Cœur et un Cerveau !!!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3543 12-06-2018 12:10:32

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Désolé les filles mais je ne vais pas pouvoir vous essayez ... j'ai peut-être trouvé la Femme de Mes Rêves ?!!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3544 12-06-2018 23:48:21

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

20 Minutes

Bordeaux: 22 opérateurs de téléphonie soupçonnés d’une vaste escroquerie

E.P.
Il y a 8 heures

JUSTICE - Le Parquet de Bordeaux annonce que 15 personnes ont été mises en examen dans une affaire d’escroqueries à la téléphonie fixe. 2.000 victimes ont été comptabilisées sur une période de plus de 5 ans…
Le tribunal de grande instance de Bordeaux. © E.Provenzano / 20 Minutes Le tribunal de grande instance de Bordeaux.

22 opérateurs alternatifs de téléphonie sont suspectés d’avoir réalisé des démarchages téléphoniques illictes  pendant plusieurs années auprès de personnes ne disposant pas d’accès à internet, principalement des personnes âgées, explique le Parquet de Bordeaux ce mardi, dans un communiqué.

Environ 2.000 victimes ont été recensées sur une période de plus de cinq ans, se plaignant d’utilisation illicite de leurs coordonnées bancaires, d’allégations mensongères sur les tarifs appliqués, de prélèvements réalisés directement sur leurs comptes et de l’interruption des services de téléphonie de leur précédent opérateur.
15 personnes mises en examen

Le Parquet de Bordeaux s’est vu transmettre plusieurs procédures contentieuses, car les sièges sociaux des entreprises mises en cause sont situés à Bordeaux ou à proximité. Après une enquête qui a conduit à de nombreuses perquisitions dans les établissements mis en cause et aux domiciles des gérants, 15 personnes viennent d’être mises en examen notamment pour pratiques commerciales trompeuses, collecte de données personnelles par des moyens frauduleux, illicites ou déloyaux, absence de déclaration de traitements de ces données  à la CNIL, blanchiment en bande organisée et contrefaçon en bande organisée.

Parmi ces 15 personnes, 14 ont été placées sous contrôle judiciaire avec interdiction de gérer une société de téléphonie et sept d’entre elles ont dû verser une caution allant de 3.000 à 60.000 euros.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3545 13-06-2018 00:02:33

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Bon bé voilà,

La Grande Dame que j'ai connu est mariée et elle aime son mari, pour elle il ne s’agit que d'amitié.

Au moins, nous avons eu de la franchise et j'apprécie d'autant plus que ça vient d'une Grande Dame !!!

Je dois donc prendre conscience que les gens qui me contacts ne le font pas toujours par Amour mais aussi pas Amitié.

L'Amitié est une très belle chose entre un homme et une femme et j'y crois moi.

J'avais juste espéré que ... mais bon, c'est une femme très bien, donc elle est prise.

De toute façon, je ne cherche plus et puis voilà ... on verra bien.

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3546 13-06-2018 00:20:09

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

J'aime la Vie et j'aime les femmes !!!

J'aime la franchise et la Vérité !!!

Pour personne je ne mentirai, c'est absolument contraire à mes Principes et mes Idéaux !!!

Quoi qu'il arrive et quelques soient les menaces, je continuerai de me battre pour la Vérité et la Justice !!!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3547 13-06-2018 00:28:59

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Chez moi, il y a mes Principes, mes Idéaux et mes envies ... et oui, Mesdames, je suis un homme et j'ai des envies comme tous les hommes !

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3548 13-06-2018 02:07:14

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

C'est quoi la voix de la raison, dire Amen à tout et ne rien faire, ou au contraire, se battre contre toutes les choses anormales et illégales ?!!

(Gilles Dorenlot) dit Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3549 13-06-2018 02:26:26

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Franceinfo

Les atteintes à la laïcité à l'école sont très minoritaires mais en augmentation

Franceinfo
Il y a 9 heures

Si un enseignant sur dix est confronté aux atteintes à la laïcité à l'école, dans 97% des cas, la situation est réglée par le dialogue. Bien que rares, ces situations sont cependant en augmentation, estiment 40% des répondants d'un sondage Ifop pour le Comité national d'action laïque.
© Fournis par Francetv info

Élèves voilées, élèves qui justifient les attentats islamistes ou qui nient que la Préhistoire ait jamais existé en se fondant sur la Bible : les "atteintes à la laïcité" se multiplient, c'est le sentiment des enseignants, selon un sondage Ifop pour le CNAL, le comité national d'action laïque, à la veille d'un colloque sur le sujet, que dévoile franceinfo mardi 12 juin.

Dans 97% des cas, la situation réglée par le dialogue

Un enseignant sur dix constate ce type de remises en cause d'ordre religieux, souvent dans un but de provocation et de perturbations des cours. Dans 97% des cas, la situation est réglée par le dialogue. Pourtant, les enseignants se disent préoccupés, même s'ils parviennent encore à maîtriser la situation, car ces atteintes, bien que rares, augmentent, estiment 40% des répondants. C'est particulièrement sensible en REP (réseau d'éducation prioritaire), où les discours islamistes radicaux séduisent parfois les adolescents, selon Jean-Paul Delahaye, président du CNAL : "Nos enseignants en éducation prioritaire voient la montée des communautarismes de toutes sortes, donc ils sont inquiets. Si la société, de son côté, ne fait pas effort, pour que les citoyens vivent ensemble, les enseignants auront de plus en plus de difficultés à faire passer les valeurs et les principes de la laïcité." Enfin, 74% des enseignants disent ne pas avoir bénéficié d'une formation pour enseigner le principe de laïcité, une lacune qui se fait sentir.

Définition de la laïcité

Pour 89% des répondants, la définition de la laïcité ne pose pas problème. En revanche, si plus de la moitié des enseignants répondant à l'enquête définissent la laïcité comme la "garantie par la République de la liberté de conscience de chacun" et "la neutralité de l'État par rapport aux religions", 26% considèrent qu'elle correspond à l'absence de religieux dans l'espace public, y compris la rue. Cette dernière vision contraste avec l'article 1 de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Églises et de l'État qui pose en principe fondateur que "la République assure la liberté de conscience". Ces erreurs d'appréciation "sont créées par la confusion politique ou médiatique sur le sujet", note un formateur en école supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE).

Pratique de la laïcité

Corolaire de ces questions de définition, 55% des enseignants considèrent que les élèves ne sont pas encouragés à prendre une part active dans la mise en pratique de la laïcité. C'est particulièrement le cas dans les écoles primaires (48%). Les parents semblent également trop peu impliqués : selon le rapport du CNAL, 92% des enseignants affirment que les parents d'élèves ne sont pas associés à des activités de formation à la laïcité dans l'établissement de leurs enfants. Les familles jouent pourtant "un rôle déterminant", soulignent les chefs d'établissement répondants à l'enquête.

82% des enseignants notent ainsi que la journée du 9 décembre, "journée de la laïcité", n'est pas mise à profit pour mener des actions spécifiques, sauf dans les lycées professionnels où le chiffre descend à 57%. Pourtant, 79% des enseignants considèrent que la transmission du principe de laïcité est intégrée dans les enseignements. Ce chiffre masque toutefois une disparité selon les types d'établissements : il atteint 86% dans les lycées polyvalents, pour seulement 61% dans les lycées professionnels. En revanche, il est le même dans les zones d'éducations prioritaires et dans les zones non prioritaires.

Les contestations de la laïcité

38% des enseignants sont confrontés à des élèves qui contestent la loi du 15 mars 2004 encadrant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics. Un chiffre à nuancer : seulement 3% des répondants parlent de remises en cause régulières. Un enseignant en ESPE relève toutefois que "si les contestations directes sont rares, elles peuvent être radicales". Dans 23% des cas, les contestations sont épisodiques et dans 97% des cas, le dialogue permet de régler les problèmes. "La laïcité peut être perçue comme une opinion parmi d'autres, un synonyme d'athéisme, voire une idée d'extrême droite", avance une professeur interrogée par le CNAL.

La discussion permet donc de désamorcer les clichés. Le CNAL évoque aussi bien de fausses croyances, de l'ignorance, mais aussi une volonté de provocation qui conduisent ces élèves à contester la parole de l'enseignant. Dans les faits, la loi du 15 mars 2004 semble entrée dans les moeurs.

Les enseignements les plus contestés

38% des enseignants signalent également que leurs élèves tentent de se soustraire à certains enseignements en raison de leurs convictions religieuses. La proportion monte à 56% dans les établissement du réseau d'éducation prioritaire, contre 33% en dehors des REP. Dans plus d'un tiers des cas, ces contestations ont lieu lors des cours d'histoire et géographie, pendant les cours d'éducation physique et sportive et lors des moments de recueillement, notamment à la suite des attentats de janvier et de novembre 2015. Des professeurs ont par exemple signalé des élèves refusant de participer aux cours d'histoire abordant la préhistoire, période n'ayant pas existé selon la Bible. Un peu plus de 20% des cours sur les faits religieux, la laïcité, les sciences ou encore la mixité garçon-fille font également l'objet de rejet, selon les enseignants.

Résultat : 53% des enseignants de REP et 32% des enseignants hors REP disent s'autocensurer, ou au moins "peser leurs mots", pour éviter de possibles incidents. Pour les zones en REP, ils ne sont toutefois "que" 5% à surveiller leur parole régulièrement et 37% à la faire ponctuellement. Ce que regrette ce professeur qui a répondu à l'enquête : "On a peur d'aborder les questions socialement vives, peur d'autoriser les élèves à être des êtres pensants en classe. Il existe un tabou tacite à échanger sur des avis différents. On rechigne à accorder cette liberté à des enfants, de peur de se voir confronté à une déferlante impossible à endiguer."

Augmentation de l'intolérance

Si la laïcité reste globalement respectée par les élèves, les preuves d'intolérance, elles, se multiplient. 80% des enseignants relèvent des paroles ou des actes d'intolérance entre élèves. Le chiffre passe à 72% pour le racisme, 62% pour les pressions à l'égard des filles, 50% pour les revendications identitaires, 31% pour l'antisémitisme. Dans la majorité des cas, les enseignants indiquent que ces sont des actes ou des paroles "rares", et non pas "réguliers". Par ailleurs, 42% des répondants à l'étude du CNAL estiment que les contestations du principe de laïcité sont en augmentation ces dernières années, fortement influencées par l'actualité nationale et internationale. 44% les juges stables et seulement 14% en diminution.

Manque de formation

74% des enseignants disent ne pas avoir bénéficié d'une formation pour enseigner le principe de laïcité, une lacune qui se fait sentir. 53% juge la formation initiale qu'ils ont reçue sur le sujet "de mauvaise qualité". "Enseigner la laïcité est en un sens plus difficile que d'enseigner les mathématiques ou le français", précise un inspecteur interrogé par le CNAL. Le climat scolaire autour de la laïcité est tout de même jugé "apaisé" par 91% des enseignants. Les situations considérées comme "tendues" restent rares, selon le CNAL et la majorité d'entre elles se règlent par le dialogue. Les enseignants souhaiteraient toutefois pouvoir bénéficier d'une meilleure formation, notamment en formation continue, quasiment inexistante selon la majorité des répondants.

Méthodologie : l'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 650 enseignants, représentatif de la population des enseignants du public, enseignants du primaire au lycée. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, type d'établissement, statut ZEP ou non ZEP de l'établissement et académie). Les interviews ont été réalisées en ligne du 8 au 11 janvier 2018.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3550 13-06-2018 02:35:44

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Les Musulmans sont bêtes comme leurs pieds, car ils ne croient pas à la préhistoire !

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3551 13-06-2018 10:11:56

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Quand je pense que ma propre famille fait parti du Milieu et qu'il m'ont fait interner 4 fois pour que les gens ne croient pas ce que j'écris sur eux ... J'ai envie de Vomir !!!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3552 13-06-2018 16:35:19

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Je vous parle de mes humeurs, de mes tourments, de mes peines, de mes joies, de mes études, de mes vis, de mes copines et d'autres choses ...

Mais le plus important pour moi, c'est que j'écrive !!!

Certes, mes écrits ne sont pas toujours à la hauteur, loin de là et je m'en excuse, mais la teneur de mes propos n'en demeure pas moins.

(Gilles Dorenlot) ...


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#3553 13-06-2018 19:27:49

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6476

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Je ne cherche pas la guerre, je ne cherche pas la paix ... je cherche la VÉRITÉ et la JUSTICE !!!

(Gilles Dorenlot) ou Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr